Initiation à la cuisine Indienne

Après 1 mois passé à déguster des spécialités Indiennes plus ou moins épicées, nous avons eu envie d’aller découvrir ce qui se cachait derrière toute cette gastronomie. C’est à Udaipur que nous avons pris notre premier cours de cuisine, et nous n’avons pas été déçus du tout !

Notre chef cuisinière, Sashi, une femme de 47 ans qui s’est lancée dans des cours de cuisine après la mort de son mari afin de gagner sa vie. Elle a appris l’anglais et quelques mots dans d’autres langues à force d’enseigner ses secrets aux nombreux touristes affamés ;)

Aujourd’hui son cours est recommandé sur les sites de recommandations comme TripAdvisor et est assez réputé.

Nous étions 5 élèves pour ce cours de 4 heures, 1 russe, 1 espagnole, 1 anglais et nous. En arrivant chez Sashi, nous avons commencé par apprendre à faire l’incontournable thé Indien ou Chaï ! Il s’agit d’un thé au lait auquel on ajoute des épices, du sucre et du gingembre.

Pour accompagner le thé, nous avons préparé « l’apéro » local, des Pakoras. Il s’agit de légumes marinés dans des épices et piment que l’on fait frire et qu’on grignote accompagné d’un chutney à la mangue ou à la coriandre.

Cuisine

Pakoras

Ainsi rassasiés, nous avons pu nous lancer dans l’apprentissage des célèbres Currys.

Le curry indien n’a en fait rien à voir avec le fameux curry jaune que l’on trouve chez nous. En fait, curry est un mot qui signifie « mélange d’épices » mais ne désigne pas un plat en tant que tel. Le curry est une base qui se décline pour faire une multitude de plats différents en fonction des légumes que l’on souhaite cuisiner.

Cuisine

 

Avec la même base, un mélange d’épices et de légumes cuisinés plus ou moins pimenté selon les goûts, nous avons appris à réaliser un curry aux aubergines et tomates, un curry d’épinard et pommes de terre et un dernier plus riche, le Paneer Masala à base de Paneer l’unique fromage qui existe en Inde. Il s’agit en fait d’un fromage de vache assez fade (pour nous les français ;) mais qui accompagne très bien beaucoup de plats.

HelloChange

  HelloChange  

 

Les indiens mangent toujours les currys accompagnés de Chappatis, les pains locaux. Le chappati (ou roti) est en général réalisé avec de la farine complète et de l’eau. Si on utilise de la farine blanche et qu’on ajoute de la levure, il devient Naan et si on le fait plus moelleux avec de l’huile on parlera alors de Paratha (souvent mangé lors du petit déjeuner). Ces pains peuvent être consommés tels quels ou fourrés pour encore plus de gourmandise. Nous nous sommes initiés à cette technique de cuisson très rapide mais néanmoins assez technique.

 

HelloChange

HelloChange

Enfin, pour finir nous avons aussi appris à réaliser le riz indien. Il y a deux principaux riz, celui qui contient plus de légumes et peu de riz s’appelle le Veg Pulao et à l’inverse s’il y a plus de riz que de légumes, on parle alors de riz Byriani.

 HelloChange

Au bout de 4 heures de cuisine intense, nous avons été largement récompensés par une excellente dégustation de tous nos plats.

Maintenant que la cuisine Indienne n’a plus de secrets pour nous, nous enverrons à certains contributeurs de notre campagne de crowdfunding quelques recettes pour que vous puissiez vous entrainer aussi, en attendant un grand festin à notre retour.

 

 

  • Christine Viel

    comment on va se régaler à votre retour ! j’attends les recettes :)

    • Florent Morel

      héhé, c’est prévu, on a les notes et quelques épices indispensables ;)